Centre d'études et de méditation bouddhistes

Association régie par loi 1901 - affiliée à l’U.B.F. (Union Bouddhiste de France)

Do Ngak Kunga Chö Ling, en tibétain signifie : Do (Soutras) Ngak (Tantras) Kun (tout) Ga (agréable, où on se sent bien) Chö (Dharma) Ling (lieu)

Le Bouddha a enseigné les soutras sous la forme humaine du Bouddha Historique (Sakyamuni), et les tantras sous l'aspect du Bouddha Primordial (Vajradhara en sanscrit), personnification du Corps Absolu de tous les Bouddhas, bien qu'au delà du temps et de toute forme.

Par la suite, en fonction des affinités et des expériences des êtres qui ont reçu ces enseignements, ceux-ci ont créé différentes écoles, mais toutes ayant comme racine ou fondement les enseignements du Bouddha.

La vocation de l'association Anandakara 

(en sanscrit : ananda = joie, kara = source)

est l’enseignement, l’étude, la pratique et la diffusion

du Bouddhisme, dans un esprit non sectaire.

Les principales écoles tibétaines du bouddhisme :

- Nyingma : (ny = ancien) ou école des anciens, par rapport à l'époque (la plus ancienne) où elle est apparue.

- Kagyu : (ka = parole) ou école de la transmission orale.

- Sakya : en rapport avec la couleur grise (kya) de la terre (sa) du lieu.

- Gueloug : contraction de Gueden Loug, tradition Gueden (ou Ganden), son premier monastère, fondé par Tsongkhapa.

Vous voyez une version text de ce site.

Pour voir la vrai version complète, merci d'installer Adobe Flash Player et assurez-vous que JavaScript est activé sur votre navigateur.

Besoin d'aide ? vérifier la conditions requises.

Installer Flash Player